La base de données Texte, c’est parti!

Toujours en cours de constitution, la base de données Texte, qui regroupe le corpus des textes normatifs sur lesquels les chercheur.euses vont travailler, leur est désormais accessible. Compilant différents textes de lois de 1789 à nos jours, établissant catégorisations, liens et interconnexions, cet outil est un support précieux pour l’analyse et constitue l’un des fondements du séminaire d’écriture qui aura lieu en janvier prochain.

Découvrez certains éléments de notre base de données grâce à quelques visualisations!

Tout d’abord, vous trouverez, dans l’infographie ci-dessous, une présentation générale et quelques données clés relatives à la base.

Cliquer pour agrandir

Les captures d’écran ci-jointes matérialisent l’ordonnancement général de la base (capture n°1) et un enregistrement en particulier, avec les détails des catégories (capture n°2).

Capture n°1 (cliquer pour agrandir).
Capture n° 2 (cliquer pour agrandir).

II est possible de rentrer plus dans le détail, par exemple, des différentes thématiques1 dans lesquelles les textes sont classés. Les deux graphiques ci-dessous, réalisés avec RawGraphs, se focalisent sur ces thématiques en y incorporant différents paramètres, tels que la proportion qu’elles occupent au sein de la base (graphique n°1).

Graphique n°1 (cliquer pour agrandir).

La visualisation suivante, grâce à sa frise chronologique, analyse, cette fois, la distribution temporelle de chacun de ces thèmes (graphique n°2).

Graphique n°2 (cliquer pour agrandir).

Voyant Tools, un site de lexicométrie, nous a permis de créer un autre outil de visualisation, un nuage de mots. Il associe thématiques et mots clés, ce qui permet, en un coup d’oeil, d’affiner les catégories. En cliquant sur l’image, vous pourrez explorer ces données plus en détails en faisant varier certains paramètres.

Nuage de mots associant thématiques et mots clés.

Enfin, toujours sur Voyant Tools, il est possible de mettre en exergue les liens qui existent entre les différents termes du corpus ; cette fois, ce n’est pas leur fréquence d’apparition qui est représentée, mais la façon dont ils interagissent entre eux.

Cliquer sur l’image.

Ces diagrammes offrent des premières pistes d’analyse en explorant la surface du corpus. Ils pourront, voire devront, être complétées par des outils statistiques, des instruments quantitatifs et, bien sûr, par des analyses qualitatives.

  1. L’identification de ces thèmes et le classement des textes sont loin d’être des opérations anodines. Les choix méthodologiques sous-tendant les différentes catégories de la base seront expliqués dans un prochain billet. []

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search